Pourquoi éviter les SCPI ?

L’investissement en SCPI consiste à acquérir des parts dans des sociétés spécialisées dans l’achat de parc immobilier locatif. Ce placement immobilier est risqué pour certains qui le déconseillent carrément. Voici quelques raisons qui justifient le désintéressement de beaucoup pour les SCPI.

Le risque de se tromper

Les sociétés civiles de placement immobilier constituent une bonne source de revenus pour ceux qui y investissent. Cette tendance se généralise et de nombreux investisseurs mettent le cap sur ce secteur. La demande grandissante a aussi entraîné la création de nombreuses SCPI. C’est justement à ce niveau que le danger se trouve. Toutes les SCPI ne peuvent vous garantir des résultats probants.

Lire également : Pourquoi ne pas acheter en VEFA ?

Vous risquez d’être déçu sans être en mesure de vous plaindre. De même, il est difficile de reconnaître une bonne SCPI. Même si la société a un bon rendement cette année, elle peut déposer le bilan 1 an plus tard, faute à une bonne politique d’investissement.

Si vous n’êtes pas un expert dans le domaine, il est fort probable que vous vous trompez. Cela sera une énorme perte de voir votre investissement partir en fumée par faute d’une incompétence en matière de gestion.

A lire en complément : Construire une maison écologique et économique : les étapes incontournables

Le risque locatif

Dans tout projet immobilier, les revenus dépendent des occupants des bâtiments. Cela signifie que si le patrimoine locatif n’est pas occupé, il n’y aura pas d’entrées de fonds. Ce risque est très courant et dépend de plusieurs facteurs variables.

Si vos locaux sont occupés par des entreprises opérant dans des secteurs florissants, vous n’aurez pas de soucis d’argent, mais le second cas n’est pas exclu. Il est possible que le locataire ne puisse plus honorer ses engagements.

Ce risque se résume donc à la politique d’investissement de l’entreprise. Même si la logique de gestion des fonds est bonne, il faut compter avec la valeur du loyer qui peut diminuer dans certaines régions.

Il est cependant difficile de prédire un tel événement. En fonction des édifices choisis et de leur position géographique, ce risque peut être minimisé, mais jamais ne sera réduit à néant.

Le retour en termes de liquidité

Même si le secteur est rentable, il demande beaucoup de temps. Déjà, votre investissement ne demande pas du temps. Vous avez juste à contacter votre conseiller pour procéder à l’achat des parts.

Cette transaction vous demandera des frais d’adhésion ou de souscription qui représente souvent 8 à 10 % de votre investissement. En cas de revente de vos parts, vous ne récupérerez pas ces frais supplémentaires.

Pour tout au moins entrer en possession de votre mise initiale, il faudra du temps et surtout des placements judicieux et intelligents de la part de la SCPI.