Comment faire un faux mur végétal ?

Une des meilleures idées pour avoir un jardin d’intérieur, c’est de réaliser un faux mur végétal. Ce dernier est à la fois décoratif pour toute l’année, excessivement facile à monter et dépolluant. Comment le réaliser ? C’est à cette question que nous essayerons de répondre dans cet article.

La technique de réalisation d’un faux mur végétal

Plusieurs techniques sont possibles.

A lire aussi : Quels sont les critères à vérifier pour choisir un bon professionnel pour les travaux de menuiserie dans votre maison ?

La première méthode

Cette méthode est vraiment la plus basique. Prenez votre palette et mettez-y un substrat très léger pour éviter d’alourdir en termes de poids. Ensuite, placez tout autour de votre palette, une toile spécifique. Celle-ci va en fait permettre de contenir la terre ou le substrat. Enfin, mettez-y des plantes tous les 20 à 30 centimètres environ. Soulignons que l’arrosage se fera par le dessus.

La deuxième méthode

Il s’agit de la méthode de l’inventeur du mur végétal, Patrick Blanc. Selon sa technique, vous devez fixer des panneaux PVC contre le mur à l’aide des accroches spécifiques. Tout ceci devra être fixé sur une armature. Ensuite, il sera recouvert sur l’ensemble, d’un feutre spécifique horticole. Vous pouvez par la suite, y ajouter toutes les plantes que vous désirez.

A lire également : Les différents types d'étagères pour garage

La troisième méthode

Cette méthode est plus lourde et plus onéreuse. Pour le réaliser, il faudra utiliser des gabions qui ne sont pas très larges. Ensuite, remplissez-les d’une mousse spécifique. Vous pouvez également utiliser des substrats. Ensuite, placer directement vos plantes sur les mousses. De ce fait, vos plantes finiront par se développer dessus.

Soulignons que sa mise en place demande beaucoup de soins et de tactique. En conséquence, il est préférable de confier cette réalisation à des professionnels.

Les avantages d’un faux mur végétal

Le mur végétal offre une très belle esthétique à votre pièce. Et ce, notamment en termes de couleur, de volume et d’habillage de fraicheur dans la pièce. De plus il apporte un aspect écologique en termes de CO2 et de O2. Autrement dit, l’oxygène augmentera la qualité de l’air et diminuera le dioxyde de carbone que vous avez dans votre pièce.

Par ailleurs, il n’existe pas de taille standard pour le mur végétal. Vous êtes en effet libre de choisir la dimension qui vous convient le mieux. Aussi, choisissez vos plantes en fonction de l’emplacement et des températures de la pièce. En outre, il est préférable de choisir les plantes de manière à ce qu’elles poussent harmonieusement. Aussi, définissez bien votre emplacement. Il faut éviter les petites zones comme le couloir ainsi que celles en contact direct avec les rayons de soleil. Et ce pour ne pas détruire vos plantes. Aussi, il faudra éviter tous les points de chaleur à l’instar des cheminées et des chauffages.