Quelles plantes faut-il pour un jardin sec ?

Plébiscité de plusieurs de nos jours, le jardin sec, avantageux parce qu’il est économe en eau et demande moins d’entretien. Le choix d’ailleurs de ses plantes et l’aménagement en font sa spécificité. Cependant, quelles plantes idéales pour un style nouveau parfait et les considérations écologiques modernes ? Parlons-en dans cet article.

Plantes et arbustes idéales pour un jardin sec réussi

Pour un jardin sec admirable à tout égard, il faut des plantes qui tiennent à la chaleur et le manque d’eau. Aussi, des plantes qui peuvent tenir sur un sol pauvre et rocailleux.

Lire également : Comment rénover une terrasse en bois ?

L'agapanthe

Elle est très sollicitée dans un jardin sec pour plusieurs raisons. D’abord, la beauté de ses beaux feuillages rubanés, séduit et constitue une touche de décoration.  De plus, l’agapanthe adore le soleil, la chaleur donc résiste à la sécheresse. Néanmoins, elle regimbe difficilement au gel à partir de -5 °C. Pour finir, elle est facile entretenir. Il suffit de l’implanter dans une terre sableuse riche en humus.

La sauge

C’est une belle plante vivace de couleur violette qui répond parfaitement aux exigences d’un jardin sec. En effet, la sauge résiste à la sécheresse et peut donc fleurir en automne comme en printemps. En latin, la sauge signifie salvare qui veut dire sauver. Ainsi, en plus de sa place indispensable dans un jardin sec, elle représente une mine d’or. Et ce, en propriété médicinale pour le traitement des morsures, la régulation hormonale et digestive, en cosmétique, etc.

A lire aussi : Quelles plantes pour un jardin à l’ombre ?

La bulbine

La bulbine est une plante florifère à fleur jaune citron qui ne demande guère aucun entretien particulier, facile à jardiner. Elle adore les sols sableux, caillouteux, argileux… ensoleillé ou semi. Outre sa beauté dans un jardin sec, son infusion calme la toux, le rhume, etc. La bulbine est riche en glycoprotéine pour un effet cicatrisant, et traitement des brûlures et démangeaisons, etc.

Le gaura

En plus de ceux cités pour un jardin sec, on note le gaura qui non seulement résiste à la sécheresse. Mais tenace jusqu’à 20°C en dessous de 0. C’est une plante qui se plaît dans une terre bien drainée, ensoleillé ou à moitié. Pour qu’il se développe, il faut l’implanter de grâce en printemps et un endroit caillouteux.

Recommandations pour la réussite de ce type de jardin

Pour réussir le style de jardin sec, la nature du sol à jardiner en est le socle. En effet, il est conseillé de bien drainer le sol pour un bon résultat. À moins que, vous ayez l’aménagé de sorte qu’il puisse se ressuyer immédiatement après une averse.

Aussi, le lieu à drainer doit être de préférence ensoleillé. Parce que les plantes d’un jardin sec sont majoritairement héliophiles. Cependant, vous pouvez aménager un espace pierreux ou caillouteux à mi-ombre en jardin sec. Et ce, en adoptant les plantes pouvant supporter cette exposition.